jueves, 1 de marzo de 2018

L'ARENE DES NEIGES. UNA NEVADA EN DAX


Mi amigo Christian Frizzi ha aprovechado la inusual nevada sobre Dax para crear este bello, poético y taurino recuerdo junto al matador de toros de Arles, Juan Leal.
__________________________________________________________________


DAX, le toro d’acier du sculpteur D’JO se recouvre peu à peu de neige, dans mon jardin.

Ma gersoise me dit il faut qu’on sorte, voir Dax sous la neige n’est pas fréquent.
Objectif, les arènes, voir le ruedo sous la neige, en voilà un plaisir rare. A peine arrivés à l’entrée du parc Theodore Denis, tout est feutré, et sur le socle de la statue du toro, Le maestro Juan Leal qui esquisse une passe. Son apoderado le fixe sur son appareil.

Bien sûr on discute, nous, on se souvient de cette corrida sous la neige avec Jose Tomas, il y a une petite dizaine d’années, à Olivenza, eux nous en racontent une à Antequera, on parle, on marche dans la neige.
En devisant, nous voici aux arènes, Pompon, le miraculé de cet été, qui s’est trouve enferme avec un taureau nous montre les photos de ses blessures. Juan fait la moue, il n’aime pas voir ces photos.

Pompon se marre, raconte, on le chambre gentiment, au moins, lui, a connu la corne.
On regarde les corrals sous la neige tout a un air diffèrent

L’arène est simplement splendide nimbée de blanc.

Juan rentre dans le ruedo, il esquisse des passes, deux photographes locaux arrivent on mitraille, les images sont superbes.
Juan esquisse quelques passes sur le tapis ouaté, dans le silence hivernal, en quelques secondes il rentre le menton.



Un remate plus loin, on discute de sa temporada ses espoirs, les trois places qui restent a Madrid, les empresas qui fagocytent le marche, de toros, un moment de grâce sous la neige.
La gentillesse de Juan Leal, la douceur blanche qui transforme l’arène, les quelques passes esquissées, un moment délicieux et rare, passé dans l’arène des neiges, la reine des neiges, la reine de mes arènes.

CHF

No hay comentarios:

Publicar un comentario